Sélectionner une page

Vous avez une passion pour l’information ?  Vous souhaitez vous lancer dans une formation spécifique pour vous aider à devenir journaliste ? Sachez qu’il est important de savoir bien choisir l’établissement où vous allez vous former. En effet, la qualité de l’enseignement va garantir vos compétences dans le métier. Voici une sélection des 10 meilleures écoles de journalisme dans l’Hexagone.

Ecole de journalisme : késako ?

Avant tout, il faut préciser que le journalisme est un métier de passion, de passion aussi bien pour l’information que l’écriture et la recherche. Ainsi, les élèves qui souhaitent se lancer dans une formation journalistique doivent avoir un grand sens de curiosité tout en étant bien à l’aise avec la rédaction. Une bonne culture générale est aussi requise.

Le journalisme regroupe aujourd’hui une large gamme de supports et de domaines : la radio, la télévision, la presse écrite, mais aussi le web journalisme. Au fur et à mesure de leurs études, les élèves ont alors la possibilité de se spécialiser dans l’un de ces domaines.

Pour information, en France, environ une quinzaine d’écoles de journalisme ont été reconnues, de manière propre par la formation. La majorité d’entre elles est uniquement accessible au niveau bac+3 en vue de l’obtention d’un master. Si toutefois, vous sentez que vous avez l’âme d’un journaliste et que vous ne souhaitez pas attendre trop longtemps, il vous est possible de commencer à vous former dans le métier dès votre baccalauréat. Deux choix de formation s’offrent alors à vous : les écoles supérieures de journalisme et l’IUT.

Que signifie “école reconnue” ?

Un établissement est dit reconnu lorsqu’il répond favorablement aux différents critères instaurés par la convention collective des journalistes et de l’association du corps enseignant relatif à la profession. Ces critères concernent essentiellement les méthodes pédagogiques : la qualité de l’enseignement, le réseau d’anciens, les équipements utilisés, etc.

En intégrant ce type d’école, vous avez la possibilité d’obtenir votre titularisation, de manière rapide. Vous pouvez alors passer de journaliste stagiaire à titulaire en seulement un an au lieu de deux et obtenir ainsi une carte de presse.

Classement des meilleures écoles de journalisme de France

Pour vous aider à bien choisir votre prochaine école, voici une liste des élites dans le domaine de la formation en journalisme.

Pour ce qui est des écoles publiques

Parmi ce type d’établissement, il y en a sept. Ces écoles dépendent principalement d’une université.

  • Le Centre universitaire d’enseignement du journalisme ou CUEJ : rattaché à l’Université de Strasbourg, il délivre un master en journalisme. Il propose par exemple une spécialisation dans les mutations urbaines ou l’actualité de l’UE et une formation compétence technique ;
  • Le CELSA : c’est une école des hautes études dans le domaine des sciences de la communication et de l’information qui dépend de l’Université de Paris IV. Un diplôme de master professionnel de journalisme est délivré à la fin du cursus ;
  • L’EJDG : avec l’UFR des sciences et communication de l’Université Stendhal, cette école de journalisme sise à Grenoble propose aussi un master journalisme ;
  • L’Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine ou IJBA est associée à l’Université Bordeaux Montaigne et délivre également un master ;
  • L’IFP qui dépend de Paris II – Assas propose un master pro en multimédia et en communication ;
  • A Marseille, il y a l’École de journalisme et de communication d’Aix Marseille ou EJCAM dispense elle aussi d’un master professionnel en journalisme, en communication, en contenus numériques, santé et communication, mais également en master information stratégique.

Les écoles privées de journalisme

Notez que ces écoles disposent des formations payantes pouvant aller jusqu’à près de 7 000 Euros par an. Elles sont aussi reconnues par la profession. Des bourses peuvent même être attribuées aux étudiants afin de permettre d’amortir les frais. Cela dépend toutefois de différents critères sociaux.

  • L’ESJ Lille : en partenariat avec l’IEP ou Institut d’études politiques, la formation peut mener à un double diplôme : ESJ et master 2 en Sciences Politiques ;
  • L’EJT Toulouse propose une formation de trois ans incluant deux stages de deux mois chacun en presse journalière régionale afin de terminer la première et la deuxième année. A la fin de la troisième année, un dernier stage de 6 mois est aussi programmé ;
  • Le CFJ Paris qui permet à presque la totalité de ses étudiants de pouvoir s’insérer dans le milieu professionnel du journalisme 6 mois seulement après avoir obtenu le diplôme ;
  • L’Institut pratique du journalisme qui est intégré à l’Université Paris-Dauphine, débouche aussi sur un master 1 permettant ensuite à ses étudiants de se professionnaliser dans la presse quotidienne régionale.

Témoignages des anciens étudiants

Les anciens élèves au sein d’une école du journalisme ont tendance à remercier particulièrement le corps enseignant de l’établissement pour l’apprentissage. Ils précisent qu’ils retiennent principalement de positif après les formations au sein de l’école, qui n’ont fait que renforcer leur envie de devenir journalistes professionnels. Cette envie, ils les ont surtout senti grandir de plus en plus au quotidien au cours du cursus et des stages effectués.