Sélectionner une page

La VSM permet aux managers d’isoler tous les blocages qui freinent la performance d’un processus. C’est une grande remise en question d’un processus en vue d’augmenter la satisfaction des clients sans léser les bénéfices de l’entreprise.

Présentation complète de la méthode VSM

Le VSM ou  cartographie des chaînes de valeur en français, est un travail de groupe au sein de l’entreprise. Il permet une vision commune et réelle d’une situation. Le VSM sert à améliorer de manière continue tout le processus de fabrication d’un produit, du point de départ jusqu’à la livraison au client, grâce à une analyse des flux.

A partir du VSM (de l’anglais Value Stream Mapping), les membres de la direction d’une entreprise peuvent clairement voir l’état actuel d’un processus. La cartographie des chaînes de valeur d’état futur ou d’état idéal leur permet de mettre en évidence tous les processus de la création de la valeur pour le client. Pour cela, le VSM repose surtout sur le management visuel et la connaissance du lead time ou temps de défilement d’un produit. Ainsi, les problèmes sont facilement identifiés, ce qui permet aux dirigeants de mettre en place des méthodes visant à améliorer l’efficacité du processus.

L’intérêt principal du VSM est de rechercher dans un processus de quoi faire profiter l’entreprise, y compris les salariés et les actionnaires et non les clients seulement. La réflexion se porte essentiellement sur la réduction des coûts et la mise en place des méthodes d’amélioration des processus d’affaires.

Dans cette démarche, le VSM est avant tout une chasse aux gaspillages. L’élimination des gaspillages et l’identification de leur source permet de créer de la valeur en améliorant la qualité d’un produit. Un client est prêt à payer pour cette valeur. Le gaspillage peut se présenter sous forme de dysfonctionnement organisationnel, des attentes des clients,  de rebuts. Ou encore de surproduction ou des stocks non écoulés. La VSM vise à éliminer tous les éléments qui n’apportent pas de valeur.

Un client satisfait est un client fidèle. Et cette fidélité améliore également la rentabilité des activités de l’entreprise. Une activité prospère accroît la performance et motive les collaborateurs. Le chef de projet chargé d’appliquer la méthode VSM ne doit pas oublier que le client s’intéresse uniquement à la valeur d’un produit proposé. Il ne se souciera aucunement des efforts qu’il a fallu déployer pendant sa fabrication. La méthode VSM permet de rester concentré sur cette vérité.

Exemples

réunion marketing

Pour commencer, détaillez les différentes étapes du processus (approche Kaizen) de l’état actuel en vous servant d’une cartographie des processus. Cette méthode cartographique doit représenter le flux physique et le flux d’informations de votre entreprise. Voici quelques points essentiels pour vous aider à l’élaborer.

  1. Comprendre et lister l’enchaînement des tâches telles qu’elles se présentent à chaque poste de travail.
  2. Noter des descriptions objectives pour chaque tâche.
  3. Analyser minutieusement le processus pour déterminer la valeur ajoutée de chaque tâche. Si la tâche a une valeur ajoutée du point de vue client (réduction du prix, livraison rapide, etc.) il faut la garder ou l’améliorer. Si au contraire, la tâche ne présente aucune valeur ajoutée, il faut se demander si la tâche est indispensable pour l’entreprise. Si la réponse est négative, il faut donc l’éliminer du processus car ce sont des « waste ». Si la tâche est nécessaire, même sans valeur ajoutée, il faut trouver les moyens pour réduire les coûts et les temps d’attente.
  4. Définir le takt time ou cadence de consommation afin d’optimiser la production.

A partir des éléments précédents, proposer des actions d’amélioration, réaliser les modifications prévues et mettre en œuvre la résolution des problèmes.

Des logiciels comme Edraw Max proposent des matrices prêtes à l’emploi et qui sont téléchargeables pour réaliser une cartographie de flux de valeur. Des symboles du diagramme sont déjà disponibles sur ces outils. Faites glisser ces symboles sur votre cartographie, puis ajoutez vos textes et tous les paramètres de votre entreprise que vous aurez collectés auparavant.

L’avantage de la méthode VSM, c’est que les résultats sont concrets dès son application, à condition de définir des programmes de suivi de mise en œuvre et d’assurer l’amélioration continue.