Comment changer de métier après 40 ans grâce à la formation en ligne?

 

 

Une reconversion professionnelle est toujours possible peu importe l’âge que vous avez. Que vous ayez 40 ans ou plus, si votre bonheur en dépend, entamez sans hésiter les démarches dans ce sens. Vous ne le regretterez pas !

 

1ère étape : la détermination des causes de la reconversion professionnelle

De nombreuses raisons poussent une personne à changer de métier à 40 ans. Tout dépend du contexte de vie et des motivations de chaque personne. Certaines ont du mal à trouver du travail dans leur secteur de base ou viennent d’être licenciées, elles veulent se reconvertir pour multiplier leurs chances de trouver du boulot en se formant. Une formation en ligne est accessible sur Straformation. Consultez aussi https://www.pole-emploi.fr  D’autres personnes ont des difficultés à être valorisées dans leur travail, car elles sont handicapées. Cette situation pousserait un individu à changer de domaine d’activité. Il y a aussi ceux, qui souhaitent être promus, mais la promotion tarde à venir alors que cela pourrait être un point stimulant pour continuer dans ce poste. Quand vous voulez trouver un emploi plus édifiant ou valider un diplôme par une activité professionnelle ou obtenir des compétences complémentaires, vous êtes prêt pour un changement d’activité. La création d’une entreprise peut aussi vous mener à cette reconversion professionnelle.

Ne vous inquiétez pas de votre âge ! La reconversion est encore faisable.

 

2ème étape : Le bilan de compétences

Vu votre maturité, vous êtes capable de convaincre vos futurs employeurs de vous recruter. Avant toute chose, c’est mieux d’établir un bilan de compétences afin de définir vos points forts. Plus vous y penserez, plus vous saurez si vous avez les épaules pour accomplir vos nouveaux projets. Il y a deux façons de faire un bilan de compétences avant de changer de métier :

En autonomie

À partir de vos précédentes expériences professionnelles, vous dressez une liste de vos compétences. Que vous soyez sûr ou pas de ce que vous voulez faire, c’est le meilleur moyen d’être conscient de vos capacités. Vous avez aussi l’opportunité d’être assisté par des tests de compétences en ligne. Ils vous permettront de voir plus clair.

Avec l’aide d’un professionnel

Si vous êtes en plein doute ou que vous manquez de confiance en vous, n’ayez pas peur de louer les services d’un professionnel pour déterminer vos compétences. Pôle emploi ou même une entreprise spécialisée dans l’accompagnement de personnes qui veulent changer de métier sont habilités à vous aider dans ce sens.

 

3ème étape : la réflexion sur une formation de reconversion

À ce stade, vos compétences sont définies et le métier de reconversion est bien choisi. Par contre, vos compétences et vos expériences ne sont pas souvent suffisantes pour être apte à l’emploi que vous désirez. Prenez le temps alors pour acquérir des connaissances complémentaires en allant dans un centre de formation !

De ce fait, il y a trois moyens de se reconvertir :

  • la formation professionnelle ;
  • les stages en entreprise ;
  • la formation en ligne.

La formation professionnelle peut durer 6 mois à 2 ans. Grâce à cet apprentissage, vos compétences seront certifiées et la spécialisation dans le domaine sera plus affirmée. Alors que les stages en entreprise dont la période varie de 1 à 6 mois, sont des occasions à saisir pour avoir un contrat professionnel dans un court délai. Quand vous découvrez un nouveau métier, il est conseillé de collaborer avec des professionnels en la matière. Les formations en ligne sont généralement courtes et adaptées à vos besoins de changer de métier. Il ne reste plus qu’à choisir votre formation personnalisée en déboursant une somme appropriée au service du site. En fonction de la manière avec laquelle vous vous formez, il faut penser aux coûts financiers engendrés. Les stages sont rémunérés ou non mais tout dépend de chaque entreprise. Même si une rémunération existe, elle ne sera peut-être pas à la hauteur de vos attentes. Dans ce cas, il est possible de toucher vos allocations chômage tout en effectuant un stage non rémunéré. Par contre, s’il s’agit d’une formation professionnelle, elle peut être financée, partiellement ou totalement, via les aides de l’État ou à votre compte personnel de formation.

 

4ème étape : la recherche d’emploi

C’est la dernière étape après avoir réalisé un bilan de compétences et la formation adaptée au nouveau métier que vous voulez exercer. La peur vous guette par apport à l’âge que vous avez. Ne considérez pas vos 40 ans de façon négative. Restez toujours positif ! Les entreprises ne recrutent pas en fonction de l’âge. Ce sont les compétences, les formations et expériences qui feront toute la différence. Même les formations en ligne pèsent sur la balance. C’est pourquoi, il faut présenter un CV qui vous valorise, c’est-à-dire que vos compétences transversales obtenues par les années d’expérience doivent être mises en avant. C’est la caractéristique principale d’un « CV en reconversion professionnelle ». Puis, le CV doit refléter les actions entreprises qui justifient le changement de métier. Ajoutez à ce CV, une lettre de motivation « reconversion professionnelle » est l’atout décisif pour déterminer l’envie de changer de métier à 40 ans. Soyez alors authentique dans la rédaction de votre lettre de motivation pour vous démarquer des autres postulants au poste.

Plus de postes

Le Cnam Haute Normandie propose des formations pour les salariés, demandeurs d’emploi et jeunes en recherche de formations ou d’alternance.
Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.