Guide de la formation en Haute Normandie

Comment se présenter à un entretien dans une langue étrangère ?

Vous avez décroché un entretien : bravo ! Seulement voilà, vous appréhendez un peu, car la particularité, c’est qu’il s’agit d’un entretien dans une langue étrangère. Il est donc temps de sortir de votre zone de confort et de vous entraîner pour être prêt le jour J. Dans cet article, vous allez trouver des conseils pour vous présenter à un entretien dans une langue étrangère.

 

Se mettre à la place du recruteur pour se présenter à un entretien

 

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un entretien en langue étrangère qu’il diffère totalement des entretiens habituels. Vous allez vous retrouver devant une personne, voire plusieurs et devoir faire bonne impression. Dans ce cas de figure, cela relève surtout de la psychologie. En effet, l’astuce principale va être de vous mettre à la place du recruteur et de définir ce qu’il attend de vous. Si l’on cherche à travailler à l’international, certaines langues étrangères sont indispensables. Ainsi, si l’on ne veut pas rater une bonne opportunité, il faut parfois apprendre une langue étrangère supplémentaire. Pour cela, on peut faire appel à des professeurs de japonais, d’anglais, de chinois ou encore d’espagnol selon les besoins. Ensuite, vous allez pouvoir dresser une liste de questions qu’il pourrait vous poser. Attention, comme pour tout employeur, les compétences sont importantes, mais la personne l’est aussi. C’est pour cela que vous allez devoir en dire davantage sur vous et montrer en quoi vous êtes différent des autres candidats.

 

Apprendre le vocabulaire technique de votre domaine d’activité

 

Selon où vous postulez, il y aura très certainement des termes techniques à employer. Si vous ne parvenez pas à discuter convenablement de votre métier, cela vous sera immédiatement préjudiciable. Il est donc important de savoir parler de votre secteur d’activité en général, mais aussi de savoir employer des mots plus précis pour montrer que vous savez de quoi vous parlez. Ce sera par exemple utile si vous êtes en relation avec la clientèle.

 

Savoir parler de vos qualités et faiblesse lors d’un entretien dans une langue étrangère

 

Comme pour tout entretien, il vous faudra savoir parler de vos qualités et faiblesses. Mais attention, cela ne suffira pas. Si vous présentez les choses telles quelles, vous ne vous différencierez pas des autres candidats. De plus, sans le savoir, il est possible que vous vous tiriez une balle dans le pied. En effet, il ne faut jamais énoncer ses défauts sans expliquer dans quelle mesure vous vous efforcez de devenir meilleur ou en quoi cela n’impacte pas votre travail. Dans la même idée, vos atouts doivent être mis en lien avec vos capacités à réaliser les missions confiées. Il s’agit donc ici d’un discours simple à employer, mais qui nécessite de connaître les formules basiques en langue étrangère. Une faute de langage est très vite arrivée donc, apprenez-les par cœur. Néanmoins, pas de crainte, le plus important est de réussir à vous faire comprendre. Les petites fautes passeront inaperçues. En revanche, se tromper du tout au tout en utilisant un terme à la place d’un autre ou en ne conjuguant pas ses verbes est plus problématique et sera très certainement pointé du doigt. Focalisez-vous alors sur l’apprentissage des formules pour éviter de vous mettre dans une situation délicate.

Plus de postes

Guide de la formation en Haute Normandie

Ce site est un blog de conseils et d’information sur la formation et n’a aucun lien avec l’organisme de formation CNAM

Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.