Sélectionner une page

 

Parmi les grandes tendances devenues incontournables dans le design graphique, le flat design se retrouve sur tous les écrans de nos ordinateurs ou de nos smartphones. Tirant ses origines de bien plus loin qu’on ne pourrait le penser, ce type de graphisme se veut simple et fonctionnel, avec des lignes épurées et une grande facilité d’utilisation. Nous vous expliquons en quoi consiste ce type de design Web et ses différences par rapport aux autres styles. 

Le flat design c’est quoi ?

Définition 

Le mot anglais « flat » signifie « plat ». Ce qualitatif désigne donc un style graphique minimaliste, utilisé pour les interfaces utilisateurs ou UI. Ces dernières années, on le retrouve dans la grande majorité des sites Web et sur les mobiles. Il pourrait se résumer aux termes suivants : 

  • Simple
  • Epuré
  • Coloré
  • Moderne
  • Ergonomique.

Historique

Beaucoup pensent que le concept est récent. Mais même concernant l’art, il existait déjà deux écoles en opposition : certaines créations étaient criantes de réalisme et perfectionnées jusque dans les moindres détails, lorsque d’autres comme le design « Bauhaus » étaient destinées à ceux qui voulaient un produit esthétique, mais abordable au grand public. Pour faire le parallèle avec le monde digital, on peut citer comme exemple : dans votre smartphone, le flat design se caractérise par une mise en page épurée, tandis que le skeuomorphisme est défini par une application de boussole qui copie fidèlement l’objet en réel ou des polices d’écritures avec des effets 3D, une ombre portée ou avec un dégradé. 

 

Qui utilise le flat design et pourquoi ? 

Les interfaces qui utilisent le flat design 

Nombreux sont les systèmes Web qui se sont convertis au design aplat. Parmi eux, on retrouve : 

  • Modern UI utilisée par Windows, à partir de la version 8
  • MacOS utilisée par Macintosh à partir de sa version 10.10
  • iOs depuis la version 7
  • Material Design d’Android à partir de la version 5.

La plupart des applications et des sites Internet s’y sont également mis, afin d’optimiser l’expérience utilisateur. 

 

Les raisons qui justifient l’emploi du flat design

Les éléments qui composent le flat design sont réduits à leur forme la plus simplifiée. Par conséquent, ce visuel aplati avantage plus l’utilisation des icônes, des formes géométriques et des logos, par rapport à celle des illustrations et apporte plus de lisibilité.  Pour illustrer ce fait, on peut donner comme exemple l’icône d’un camion près d’un numéro de téléphone sur un site commercial pour signaler l’existence d’un système de livraison, au lieu d’un texte « Nous pouvons vous livrer ce produit ».  Le flat design est utilisé pour assurer la fonctionnalité et la compréhension des éléments graphiques du site ou de l’interface.

 

Quelles sont les avantages d’un flat design pour vos utilisateurs ? 

Une grande simplicité 

Sur le plan visuel, il accorde à l’utilisateur un grand confort : la typographie est limpide, les icônes sont explicites et la navigation est fluide. Le contenu est plus léger. Aussi, le temps de son chargement est réduit. Il en va de même pour les fichiers et les blocs de contenus. La charte graphique est également plus agréable car elle impacte l’utilisateur grâce à des couleurs qui attirent son attention quand c’est nécessaire (les couleurs vives), mais qui reposent également sa vision (les teintes pastel). 

 

Un redimensionnement plus facile ou responsive design

Un des grands avantages de ce type de graphisme est qu’il ne souffre pas de complications, une fois que l’interface est adaptée aux petits écrans de nos smartphones et tablettes. Au contraire, il accroit le confort de navigation car il n’y a pas de fioritures illisibles. En somme, tout est clair pour le navigateur. Rien de superflu , il suffit de toucher l’icône pour obtenir ce que l’on veut. On peut, par exemple, citer l’icône du panier pour valider un achat sur un site commercial. 

 

Quels sont les risques d’un flat design pour vos utilisateurs ?

Une impression de négligence

Le design flat est une arme à double tranchant. En effet, sa simplicité se veut assurer une accessibilité et une facilité d’utilisation, mais elle peut également faire l’effet d’une présentation bâclée. Il ne faut pas créer de « vides graphiques » et une interface trop sobre qui risquent de désintéresser l’utilisateur. 

 

Des éléments d’interaction moins perceptibles

L’utilisateur peut passer à côté du message essentiel que souhaite faire passer le designer. C’est l’avantage du design qui repose sur le monde analogue. Les détails sont précis et l’utilisateur maintient son intérêt. On reproche souvent au flat design de servir l’interface utilisateur (UI) au détriment de l’expérience de navigation de celui-ci (UX). D’ailleurs, les utilisateurs inexpérimentés dénoncent une interface « pas si intuitive ». 

 

L’utilisateur peut s’ennuyer rapidement

Une expérience monotone peut vite lasser l’utilisateur. Cette conception graphique est tellement « à la mode » qu’il est devenu générique. Le meilleur moyen de se démarquer de nos jours est d’utiliser un autre type de design.