Sélectionner une page

Le métier d’esthéticienne ne cesse de prendre de plus en plus d’ampleur dans la société d’aujourd’hui. En effet, que ce soit pour une occasion spéciale ou pour prodiguer un soin du corps au quotidien, le domaine de l’esthétique est devenu incontournable. Si vous êtes passionnés par la beauté et bien être corporels, c’est peut-être l’occasion de réfléchir à une carrière en institut de beauté. Ainsi, vous aurez l’opportunité d’exercer un métier dans votre domaine de prédilection et devenir un spécialiste confirmé. Il ne suffit effectivement pas de suivre des tutos pour apprendre les bases de cette profession, il est important d’acquérir des compétences approfondies. Autrement, vous ne serez pas en mesure de répondre précisément aux exigences de vos clients et de leur proposer les soins appropriés selon leurs besoins.

 

Les missions de l’esthéticienne

Dans le secteur de la beauté, les modelages du visage et corps sont la base des prestations des esthéticiennes. En d’autres termes, un salon de beauté propose principalement des services en esthétique cosmétique parfumerie. Pour ce faire, l’esthéticienne doit assurer des prestations, telles que :

  • L’épilation cosmétique,
  • La manucure,
  • Les soins du visage,
  • Le maquillage,
  • Les massages,
  • Et la parfumerie.

Autrement, le métier d’esthéticienne ne se limite pas à la réalisation de l’onglerie ou de l’esthétique-cosmétique. Elle joue également le rôle d’une conseillère auprès de ses clients, en plus des soins sur le type de peau, les esthétiques des ongles et les soins du corps (beauté des mains et des pieds).

 

La formation

Pour devenir esthéticienne dans un centre de beauté, vous pouvez suivre un parcours au sein d’une école d’esthétique et devenir conseillère vente. En effet, dans le secteur de l’esthétique, une formation en cap esthétique vous aidera à occuper un emploi esthéticienne. Dans la pratique, une formation cap esthétique vous permet de maîtriser les techniques de soins, l’épilation et la vente de produits en cosmétique parfumerie.

Au terme de votre formation cap, vous décrocherez un bac-pro ou un BTS avec une spécialisation en esthétique coiffure, en parfumerie ou en thalassothérapie. Ces cours d’esthétique en bac professionnel vous permettent ainsi de décrocher par la suite un diplôme d’état en BTS esthétique ou en brevet professionnel. 

Vous pouvez également intégrer un centre de formation qui propose le BEP en esthétisme. Suivre une formation artisanale favorise la pratique qui est essentielle pour avoir plus d’expérience professionnelle. Si vous êtes en reconversion, une formation esthétique par correspondance vous aidera à obtenir un CQP. Ainsi, vous bénéficierez d’un contrat de professionnalisation, tout ayant l’opportunité d’acquérir des techniques esthétiques.

 

Le salaire et les possibilités de carrière

Après avoir assimilé les connaissances essentielles pour apprendre comment devenir un esthéticien, vous deviendrez praticien en soins esthétiques. En général, les salaires varient selon les instituts de beauté et le niveau de son sens artistique avec ses prestations de services.

En d’autres termes, une salariée peut avoir divers niveaux de rémunération, en fonction des instituts, avec une fourchette entre 1500 et 3 300 euros brut par mois pour exercer le métier d’une socio-esthéticienne.

Autrement, une esthéticienne diplômée d’un bac pro esthétique et d’un BTS esthétique cosmétique avec un vae gagne plus qu’un praticien avec un BP ou un cap esthétique. En effet, avec le baccalauréat par exemple, l’esthéticienne, même spécialisée dans la cosmétologie et les produits cosmétiques, doit suivre un cours de gestion d’entreprise.

Pareillement, avec un certificat d’aptitude, vous pouvez également devenir auto-entrepreneur et avoir la possibilité de créer votre salon de coiffure et être esthéticienne à domicile. Vous pouvez également développer la vente de produits de beauté.

 

Les meilleures formations

Les métiers de la beauté comme le spa manager exige des qualités en Aptit pour exercer dans un thalasso, la vente de produits cosmétiques et parfumeries. Pour ce faire, vous devez suivre une formation sur les techniques de vente avec le socio combiné au soin du visage et du corps, à l’instar : du bronzage, des maquillages et de la beauté des mains. 

Autrement, vous pouvez vous spécialiser dans l’onglerie et devenir prothésiste ongulaire pour faire la pose de vernis et vous occuper de la beauté des pieds. Toutefois, comme le styliste, une esthéticienne doit également maîtriser le modelage et la compatibilité des produits de soins comme les cils, le cire, les extensions de cils, le maquillage semi-permanent. En effet, les débouchés dans les cosmétiques sont multiples, à l’instar du métier de maquilleuse ou employée dans les spas. Cependant, il faut se conformer aux normes requises pour vendre des produits dédiés aux sourcils ou pour le traitement ongulaire.