Guide de la formation en Haute Normandie

Portage salarial : pour qui et pourquoi ?

S’étant doté d’une convention collective autorisant juridiquement son existence en tant que modèle d’emploi à part entière, le portage salarial offre un cadre réglementaire sécurisé et souple. Il connaît actuellement un franc succès auprès de nombreux professionnels. La raison est que ce secteur offre de divers avantages non négligeables et promet de multiples opportunités à ceux qui savent en tirer le meilleur parti. Faisons le point sur son fonctionnement, ses atouts majeurs, les profils avec lesquels il est compatible ainsi que les secteurs et métiers auxquels il profite.

Principe de fonctionnement du portage salarial

Le portage salarial est avant tout une relation contractuelle tripartite entre une société de portage, un consultant autonome (salarié porté) et une entreprise cliente. Pour qu’il ait lieu, il faut conclure deux contrats, dont le contrat de travail et le contrat de prestation. Le premier est bipartite, c’est-à-dire signé entre le porté et l’agence de portage, tandis que le second est conclu entre les trois parties. Le principe de ce nouveau mode de travail s’avère très simple.

Une fois les deux contrats conclus, le consultant effectue une prestation pour son client, qui peut être une société, une collectivité locale ou une association. Chaque mois, ce client verse les honoraires auprès de l’agence de portage qui, à son tour, les rétrocède au salarié porté sous forme de salaire net (salaire brut moins les cotisations patronales/salariales et la commission de gestion).

En clair, le portage salarial est l’accomplissement par un salarié porté d’une prestation pour un client, en passant par l’intermédiaire d’une agence de portage. Cette dernière a pour mission d’embaucher les consultants, de facturer les entités clientes et s’acquitte du salaire de chaque salarié.

fonctionnement portage salarial

Portage salarial : un mode de travail aux nombreux avantages

Si le portage salarial connaît aujourd’hui un essor fulgurant, c’est qu’il se révèle particulièrement avantageux autant pour les consultants que pour les clients.

Les avantages du portage salarial pour un consultant

Du côté du consultant, le portage salarial est un statut intéressant puisqu’il lui permet de concilier la liberté inhérente au statut d’indépendant avec la couverture sociale et les avantages du salariat classique. En se faisant porter, il n’est soumis à aucun lien de subordination qui caractérise le contrat de travail traditionnel. Tant que l’exercice de son métier respecte les modalités convenues, le consultant n’a aucun compte à rendre à la société qui le porte. Il est donc libre :

  • de s’organiser comme bon lui semble,
  • d’exercer ses missions où il veut,
  • de mettre sur pied ses propres tactiques,
  • de négocier ses honoraires avec ses clients,
  • de gérer et d’entretenir comme bon lui semble son portefeuille client,
  • de gérer son argent comme un entrepreneur…

Pendant qu’il lance et développe sa propre activité en tant que travailleur indépendant, il est socialement couvert au même titre que les salariés classiques. Il bénéficie en plus de cotisations retraite, d’une assurance chômage, de congés payés, d’une mutuelle collective d’entreprise, de congés payés…

La compagnie de portage lui dispense de la gestion des volets comptable, juridique et administratif de son business en échange d’un pourcentage sur son chiffre d’affaires. Il peut ainsi se consacrer entièrement à ses missions stratégiques pour satisfaire amplement sa clientèle. Il gagne en même temps en flexibilité. Le consultant n’a pas non plus à s’occuper de la relance des clients et profite de l’assurance responsabilité civile de la société de portage. Et comme tous les salariés, il a droit à une formation professionnelle lui permettant d’élargir son expertise et ses compétences.

L’autre avantage du portage salarial pour un salarié porté tient au fait qu’il lui permet de tester autant de concepts de business qu’il le souhaite avant de créer sa propre entreprise. Cela s’effectue bien sûr avec le minimum de risques et dans les meilleures conditions possibles. Ce mode travail attractif constitue en plus un moyen ponctuel qui permet au salarié porté de maximiser ses chances de se faire embaucher définitivement par l’un de ses clients.

Les particularités du portage salarial en font ainsi un modèle d’emploi pouvant favoriser le travail à domicile ainsi qu’un véritable tremplin vers l’entrepreneuriat et l’emploi. Il est aussi un excellent moyen d’alterner travail et loisirs. Il est donc synonyme de flexibilité, de sécurité, d’autonomie et de dispense de gestion administrative.

Les avantages du portage salarial pour une entité cliente

Grâce au portage salarial, une entreprise peut apporter de la flexibilité indéniable à ses ressources humaines. Elle se permet alors d’adapter son effectif au gré de ses envies, et ce, avec le minimum de contraintes. À chaque fois que l’entité cliente a besoin d’un profil particulier pour une mission spécifique, elle peut le trouver rapidement dans un bassin de talents et de compétences qu’est la compagnie de portage salarial. Chaque consultant qu’elle y piochera est immédiatement opérationnel et peut lui faire profiter d’une expertise rare ainsi que d’une véritable valeur ajoutée.

Grâce au concept du portage salarial, une entreprise n’a plus à se lancer dans un long processus de recrutement à chaque fois qu’elle souhaite pallier un manque d’effectifs. À l’échéance du contrat de travail conclu avec le consultant, elle peut faire le choix d’embaucher définitivement ce dernier si elle est entièrement satisfaite de son expertise.

Le portage salarial offre en outre à la société cliente la possibilité d’ajuster ses ressources à ses besoins et de gérer aisément les variations d’activités. La raison est que les honoraires de l’agence de portage ne font pas partie de sa masse salariale. Et puisque le cadre légal de ce modèle d’emploi s’est renforcé depuis la signature de la convention collective le 1er juillet 2017, elle a par conséquent un caractère rassurant qui séduit de nombreuses entreprises.

portage salarial avantages

Le portage salarial, accessible à de nombreux profils de travailleurs

L’autre point auquel le portage salarial doit son succès actuellement tient au niveau de sa compatibilité à de nombreux profils de travailleurs. Cela est bien entendu dû à la nouvelle législation qui a étendu son champ d’action. Ces profils sont les suivants.

Les travailleurs indépendants en activité

Le statut de consultant s’adapte parfaitement aux travailleurs indépendants (freelances) déjà immatriculés et qui souhaitent se libérer des contraintes administratives liées à leur activité. Parmi celles-ci figurent la tenue de la comptabilité, le versement des cotisations aux organismes dédiés, la facturation des clients, les déclarations sociales et fiscales… Il leur permet en plus de sécuriser leur business et de le faire croître sans limitation de chiffre d’affaires.

Les jeunes entrepreneurs et jeunes diplômés

En se faisant porter, ils peuvent tester des idées de création d’entreprise jusqu’à ce qu’ils identifient celui qui fonctionne et qui s’accorde le mieux à leurs ambitions. Le niveau de risque auquel ils s’exposent en l’occurrence est très faible puisque le statut de consultant leur donne droit à la sécurité du salariat. En d’autres mots, ils peuvent essayer de nombreux concepts pendant que le portage salarial fait office de filet de sécurité et les exonère de toute contrainte administrative.

Les demandeurs d’emploi

S’inscrivant comme un tremplin vers le monde professionnel, le portage salarial peut satisfaire les demandeurs d’emploi. Quel que soit leur domaine d’expertise, ces derniers peuvent se faire porter dans le but de décrocher rapidement un poste. Après avoir obtenu le statut de consultant, ils se permettent d’effectuer des missions ponctuelles et de développer leur expérience professionnelle (un avantage non négligeable pour les jeunes diplômés en recherche d’activité). Tout cela peut à la fin déboucher sur une embauche potentielle.

En devenant consultants, les demandeurs d’emploi peuvent, sous certaines conditions, profiter du dispositif ARE (Aide au Retour à l’Emploi). Ce dernier leur offre la possibilité de cumuler avec leur salaire les indemnités de chômage.

Les salariés classiques

Le portage salarial leur permet de se lancer à leur compte sans pour autant perdre les avantages du salariat. À la clé, ils perçoivent des revenus complémentaires et se permettent de tester de nombreuses idées de business en tant que freelances. Le cumul salariat et portage salarial est cependant soumis à un certain nombre de conditions.

Les cadres en recherche d’emploi

Un cadre expérimenté et dont les compétences sont reconnues dans son secteur peut miser sur le portage salarial pour réintégrer facilement dans le monde du travail. Le statut de consultant lui permet ainsi de réaliser les missions de son choix, de développer davantage ses qualités et de valoriser son expertise auprès des professionnels. Il peut évaluer la viabilité de ses projets sans être obligé de montrer sa propre société, explorer de nouvelles disciplines… Le cadre continue par ailleurs à percevoir ses indemnisations chômage.

Hormis tous les profils évoqués précédemment, on peut également citer les retraités actifs, les formateurs, les managers de transitions, les personnes en pleine réorientation professionnelle…

Quels sont les métiers concernés par le portage salarial ?

Les salariés portés exécutent en général des prestations intellectuelles telles que la formation, l’audit, l’expertise et le conseil. Les entreprises clientes s’en attribuent pour des besoins ponctuels, notamment lorsqu’elles sont à la recherche d’une expertise dont il ne dispose pas en interne.

L’informatique est sans doute le domaine le plus représenté en portage salarial, la digitalisation constituant aujourd’hui une nécessité vitale pour les entreprises. Parmi les métiers les plus convoités dans ce domaine, on cite principalement l’ingénieur informaticien, le développeur et programmeur informatique, l’expert en stratégie digitale. En lien avec la digitalisation, la communication et le marketing constituent aussi un domaine porteur :

  • chargé d’études marketing,
  • chargé de communication,
  • consultant événementiel,
  • expert en marketing digital,
  • consultant SEO,
  • community manager…

À tous ces domaines s’ajoutent la finance (conseiller en gestion financière, consultant bancaire, consultant financier…) et les ressources humaines (chargé de formation, responsable de recrutement…). Certains métiers comme business analyst, ingénieur d’affaires, architecte d’intérieur ou encore conseiller en gestion de patrimoine peuvent aussi être exercés pour le compte d’une agence de portage salarial.

Si le portage salarial est compatible à un grand nombre de métiers, les professions réglementées n’y sont malheureusement pas éligibles. On retrouve parmi elles les activités de services à la personne, le métier d’expert-comptable, le métier de commissaire aux comptes, les métiers médicaux… C’est tout de même une activité très intéressante afin d’offrir un salaire aux indépendants.

Plus de postes

Guide de la formation en Haute Normandie

Ce site est un blog de conseils et d’information sur la formation et n’a aucun lien avec l’organisme de formation CNAM

Suivez-nous
Copyright © 2023 | Tous droits réservés.