Guide de la formation en Haute Normandie

Quelle école de prothésiste ongulaire choisir ?

L’onglerie est un secteur florissant. Il s’agit d’un domaine qui passionne de plus en plus de jeunes en reconversion professionnelle. Il existe de nombreux métiers qui mettent à profit des talents. Parmi ceux-ci est la prothésie ongulaire. Très à la mode, cette activité met en avant la mise en beauté des ongles grâce aux différentes techniques qui s’apprennent à travers une formation spécifique. Se former en prothésie ongulaire peut se révéler indispensable pour en faire un métier. Quelle école de prothésiste ongulaire choisir ? Suivez ce petit guide.

 

Prothésiste ongulaire : un métier d’avenir

 

La demande croissante en métier de prothésiste ongulaire fait rage actuellement. Il s’agit d’un secteur florissant et qui aura d’ailleurs un bel avenir. Ce métier est plus qu’une passion pour la plupart des professionnels étant donné qu’ils exercent de l’art. La mise en beauté des ongles est considérée comme de l’art qu’il faudrait maîtriser si on veut se démarquer des autres professionnels. Comme la concurrence est bien rude dans ce milieu, il va falloir suivre une formation de base en prothésiste ongulaire. Toutefois, il est normal de se poser la question suivante : en quoi consiste le métier d’un prothésiste ongulaire ?

 

Une branche de l’esthétique

Les ongles font partie des éléments qui mettent en beauté les femmes. Ils en disent long sur leur personnalité et peuvent aussi affirmer leur style ou leur tempérament. De plus en plus de femmes prennent soin des ongles pour se distinguer  lors d’un événement privé ou professionnel. D’ailleurs, la demande est forte en soins pour les ongles. D’où l’intérêt de suivre une telle formation. Notons que la prothésie ongulaire fait partie de la branche de l’esthétique et de la manucure. De ce fait, ceux qui souhaitent se former dans ce secteur doivent aussi connaître les bases de l’esthétique et de la beauté des mains.

 

Un spécialiste de la mise en beauté des ongles

Quelle que soit l’occasion, les femmes adorent se faire chouchouter par des professionnels. La mise en beauté des ongles fait partie des soins les plus demandés de nos jours. Pour satisfaire cette demande, le professionnel doit maîtriser toutes les techniques essentielles. Cela lui permet aussi :

  • d’évoluer dans son métier ;
  • de toujours satisfaire les demandes ;
  • d’être à l’affût des nouvelles tendances ;
  • d’élargir sa créativité.

Pour se frayer un chemin vers le sommet, il est alors important de suivre une formation pour devenir prothésiste ongulaire.

 

École de prothésiste ongulaire : l’intérêt d’une formation

 

Une formation en prothésie ongulaire est essentielle pour acquérir des bases solides et bénéficier d’un encadrement de qualité. Cette formation permet aussi à un apprenant de libérer son côté artistique et d’exprimer sa créativité. La beauté des ongles est devenue une priorité chez les femmes modernes, car elle s’adapte à leur humeur, à leur personnalité et même à la saison. Vous pouvez trouver une ecole de prothésiste ongulaire, sur formation-prothesiste-ongulaire-lyon.fr.

 

Acquérir des bases solides en esthétique et en prothésie ongulaire

On ne devient pas prothésiste ongulaire sans maîtriser les fondamentaux de l’esthétique ou plus précisément, la manucure et la beauté des ongles. Sachez que les techniques de soin pour les ongles connaissent une perpétuelle évolution. Le professionnel doit alors suivre les tendances et répondre aux exigences de ses clientes. Ainsi, dans une ecole de prothésiste ongulaire, on apprend les bases du métier pour décrocher ensuite un certificat reconnu par l’État.

 

Apprendre toutes les techniques essentielles

En prothésie ongulaire, les techniques de mise en beauté des ongles sont variées. Grâce à une formation spécialisée, on apprend à les maîtriser :

  • la création d’un ongle ;
  • la réparation d’un ongle rongé ou abîmé ;
  • les techniques du nail art ;
  • les prothèses ongulaires ;
  • les techniques d’entretien de l’ongle ;
  • la pose de prothèse ongulaire, les maquillages et les soins des ongles.

On apprend aussi d’autres techniques comme la réalisation de vernis acryliques avec des motifs à main levée ou avec des effets spécifiques.

 

Se familiariser avec les matériels de base

Un prothésiste ongulaire fait des miracles lorsqu’il est bien équipé. En suivant une formation approfondie, il apprendra à se familiariser avec les différents matériels nécessaires au bon déroulement d’une séance de soin. Pour bien entretenir les ongles, un prothésiste ongulaire aura besoin   :

  • des bâtonnets pour cuticules ;
  • des limes banane et des limes droites ;
  • d’un bloc polissoir ;
  • des brosses ;
  • d’une lampe à UV.
  • des serviettes jetables ;
  • du vernis à ongles ;
  • des gels UV ;
  • des résines roses et blanches.

 

Une formation pour tous

La prothésie ongulaire est un métier destiné à tous les passionnés. Pour suivre une telle formation, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique ni une compétence dans l’univers de l’esthétisme. Cette formation s’adresse à tout le monde, car il est possible de la choisir que l’on soit en reconversion professionnelle ou un demandeur d’emploi. D’ailleurs, il faut savoir que pour ce type de métier, il n’existe pas encore de diplôme. En revanche, on peut toujours suivre une formation certifiante.

 

Quelle formation en prothésie ongulaire choisir ?

 

Suivre une formation en prothésie ongulaire est indispensable pour connaître toutes les ficelles de ce métier d’art. L’important est de bénéficier d’un encadrement de qualité auprès des professionnels expérimentés. D’où l’intérêt de bien choisir l’école dans laquelle on souhaite apprendre ce métier dans les meilleures conditions. Ainsi, il existe des points à vérifier avant de jeter son dévolu sur un organisme de formation. Ce dernier doit en effet remplir certains critères.

 

La qualité de la formation

Il peut être difficile de savoir si une formation est de qualité ou non. Une formation de qualité est jugée :

  • par l’expérience de l’organisme de formation ;
  • par les avis des apprenants ;
  • par sa réputation ;
  • par ses modules de formations ;
  • par les compétences des formateurs ;
  • par la certification délivrée.

 

Le type d’encadrement

Il faut vérifier le type d’encadrement proposé par l’école de prothésiste ongulaire. Un meilleur formateur doit disposer d’une solide expérience et des compétences multiples dans ce domaine. Il doit aussi fournir un encadrement adapté avec un accompagnement en ligne à chaque module. Concernant l’accompagnement des apprenants, les formateurs doivent transmettre leur savoir-faire en matière d’entretien de l’ongle, de prothèse ongulaire et autres techniques nouvelles.

 

La prise en charge de matériels

Il s’agit d’un élément que l’on doit absolument vérifier avant de s’inscrire à une formation en prothésie ongulaire. Le formateur doit en effet fournir tous les matériels adéquats pour apprendre tout ce qu’il faut savoir sur ce métier.

 

Les frais de formation

Les frais de formation constituent un critère décisif dans le choix d’une formation en prothésie ongulaire. Sachez qu’il est possible de suivre une formation éligible à Pôle Emploi et au CPF ou Compte Personnel de Formation.

 

Plus de postes

Guide de la formation en Haute Normandie

Ce site est un blog de conseils et d’information sur la formation et n’a aucun lien avec l’organisme de formation CNAM

Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.