Guide de la formation en Haute Normandie

Responsable de la santé et de la sécurité environnementales

En août 2021, les Nations unies ont publié un rapport historique mettant en garde contre un réchauffement climatique catastrophique si les pays ne prennent pas de mesures sérieuses pour limiter l’impact humain sur l’environnement. Alors que le gouvernement met en œuvre des politiques dans l’espoir de ralentir la montée du niveau des mers et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les organisations doivent rapidement se conformer aux nouvelles règles.

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales jouent un rôle essentiel en aidant les industries à réduire leur impact sur l’environnement au milieu d’une législation en constante évolution. Ils aident également les entreprises à assumer leur responsabilité éthique en matière de sécurité des travailleurs. Pour plus d’informations sur la formation agent hse, cliquer sur ce lien.

 

Le rôle d’un responsable de la santé et de la sécurité environnementales

Les organisations doivent s’adapter aux lois sur l’environnement et la sécurité en constante évolution.

Chaque jour, des organisations efficaces et responsables restent vigilantes pour suivre les réglementations émergentes. Ces organisations s’appuient sur les responsables de la santé et de la sécurité environnementales, qui supervisent le respect des réglementations en matière d’environnement et de sécurité au travail.

Sur la base de leurs constatations, les responsables de la santé et de la sécurité environnementales mettent à jour les politiques et les procédures de l’entreprise pour assurer la conformité. Ils étudient également les impacts environnementaux d’une organisation afin d’améliorer la conformité et de gérer toute responsabilité.

Pour protéger les travailleurs, les responsables de la santé et de la sécurité environnementales recherchent les dangers potentiels dans un environnement de travail qui pourraient nuire aux employés.

Cela pourrait impliquer d’évaluer l’équipement et de faire des recommandations pour des mises à niveau. Il pourrait également s’agir d’identifier et de gérer les risques chimiques, biologiques ou radiologiques ou de réévaluer les processus qui présentent des risques potentiels pour les travailleurs.

 

Responsabilités des responsables de la santé et de la sécurité environnementales

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales ont diverses responsabilités. Les tâches qu’ils accomplissent concernent généralement les points suivants.

 

Évaluations des procédures et processus de travail

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales évaluent les procédures et processus de travail pour s’assurer qu’ils sont conformes aux normes et aux meilleures pratiques de l’industrie. Ils cherchent des moyens de rendre les procédures et les processus plus efficaces, ce qui peut à la fois améliorer la productivité et accroître la sécurité.

Par exemple, ils peuvent modifier les procédures qui obligent les travailleurs à se déplacer entre les postes de travail, en passant sous des machines potentiellement dangereuses sur le chemin. Rendre les processus plus sûrs peut réduire les interruptions inutiles qui ralentissent la productivité. Cela peut également réduire les risques de blessures.

 

Performance en matière de santé et de sécurité

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales s’efforcent de faire en sorte que leurs organisations atteignent leurs objectifs en matière de santé, de sécurité et d’environnement. 

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales mettent en œuvre et supervisent les programmes de formation à la sécurité afin d’instaurer des cultures de sécurité solides dans leurs organisations. 

 

L’enquête sur les incidents

Un incident est  » un événement non planifié et non souhaité qui affecte négativement la réalisation d’une tâche. » Certains incidents impliquent des quasi-accidents, lorsqu’un accident grave est évité de justesse. Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales analysent alors ces événements.

Par exemple, le quasi-accident s’est-il produit malgré la réalisation des inspections requises ? Tout le monde a-t-il été correctement formé ? Répondre à ces questions peut aider les organisations à déterminer ce qui n’a pas fonctionné et à éviter que des scénarios plus graves ne se reproduisent à l’avenir.

Certains incidents endommagent des biens et provoquent des blessures, voire des décès. Dans ces cas, les responsables de la santé et de la sécurité en situation d’urgence lancent des interventions et des enquêtes. Les enquêtes visent à découvrir les dangers manqués ou les dangers que les mesures de sécurité n’ont pas réussi à contrôler.

 

Éducation requise 

En général, les gestionnaires de la santé et de la sécurité environnementales suivent les étapes suivantes pour entrer dans le domaine.

 

Obtenir un baccalauréat

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales doivent obtenir au moins un baccalauréat en hygiène industrielle ou en santé et sécurité au travail. Un diplôme technique, tel qu’un diplôme d’ingénieur, ou un diplôme en biologie ou en chimie peut également servir de point de départ. Un baccalauréat permet d’acquérir des connaissances fondamentales en matière de sécurité au travail ainsi que des connaissances scientifiques importantes.

 

Obtenir une maîtrise

Bien qu’ils ne soient pas toujours exigés, de nombreux postes de gestionnaires en santé et sécurité environnementales requièrent une maîtrise en hygiène industrielle ou dans un domaine connexe, comme la physique de la santé. Un diplôme supérieur en hygiène industrielle prépare les diplômés à évaluer les dangers à l’aide de la chimie, des statistiques et des principes d’ingénierie. Il développe également une expertise dans la création et la gestion de programmes qui protègent les employés et l’environnement.

 

Acquérir de l’expérience professionnelle

Le niveau de responsabilité qu’assument les responsables de la santé et de la sécurité environnementales exige de l’expérience. La plupart des postes exigent un minimum de cinq ans d’expérience professionnelle en santé et sécurité environnementales. Cela permet de s’assurer que les candidats à l’emploi comprennent les principales responsabilités de la profession, notamment la conformité réglementaire, l’audit et la formation à la sécurité.

 

Obtenir une certification

Certains responsables de la santé et de la sécurité environnementales choisissent d’obtenir des certifications spécialisées. Pour les obtenir, les candidats doivent avoir un certain nombre d’années d’expérience professionnelle en matière de santé et de sécurité. Ils doivent également réussir un examen.

 

Compétences et aptitudes requises

Pour effectuer efficacement leur travail, les gestionnaires de la santé et de la sécurité environnementales doivent développer diverses aptitudes et compétences, notamment :

 

Connaissance approfondie des règlements pertinents

Les gestionnaires de la santé et de la sécurité environnementales contribuent à assurer que leurs organisations se conforment à une foule de règlements et de politiques mandatés par le gouvernement fédéral et les gouvernements des États. Il est donc impératif qu’ils aient une connaissance approfondie de ces réglementations et politiques. Ils doivent aussi posséder des compétences en matière d’enquête pour rester au fait de tout changement et ajout à ces mandats.

 

Compétences analytiques

Évaluer les risques et concevoir des procédures et des processus qui les limitent requiert la capacité d’examiner et d’analyser soigneusement les informations. Mener des enquêtes sur les incidents exige également la compétence d’évaluer avec précision les données et de trouver des solutions.

 

Capacités organisationnelles

Les responsables de la santé et de la sécurité environnementales équilibrent de nombreuses responsabilités. Ils doivent gérer divers permis (environnementaux, de sécurité et d’exploitation), ce qui exige de solides compétences organisationnelles. Rester au fait de l’évolution des règles, des calendriers d’audit et d’inspection, de l’entretien de l’équipement et des programmes de formation continue impose par ailleurs une gestion du temps et l’établissement de priorités.

 

Capacités de communication

Une communication efficace permet aux responsables de la santé et de la sécurité environnementales de former les travailleurs aux questions d’environnement, de santé et de sécurité. Lorsqu’ils effectuent des audits ou lancent des programmes fondés sur le comportement, les responsables de la santé et de la sécurité environnementales doivent posséder d’excellentes compétences en communication pour donner une rétroaction claire, expliquer le processus et répondre aux questions.

Plus de postes

Guide de la formation en Haute Normandie

Ce site est un blog de conseils et d’information sur la formation et n’a aucun lien avec l’organisme de formation CNAM

Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.