Sélectionner une page

Vous êtes un grand fan des viennoiseries, des tartes et des quiches ? Vous souhaitez faire de leur préparation et de leur confection votre futur métier ? Pourquoi ne pas intégrer un CAP pâtisserie ? Cet article est fait pour vous. Il vous livre toutes les informations de base pouvant vous être utiles au sujet de ce type de formation.

CAP pâtisserie : c’est quoi au juste ?

Il s’agit d’une formation qualifiante et diplômante qui dure un ou deux ans. Son objectif est de produire des véritables professionnels de l’art de la pâtisserie. Le CAP est le tout premier niveau de qualification pour les jeunes étudiants souhaitant accéder à la vie active, de manière plus rapide.

Le diplôme est reconnu par le ministère chargé de l’éducation nationale. Il peut se préparer à partir d’une formation en alternance pour un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

De ce fait, vous allez passer une partie de votre temps à suivre la formation auprès d’une école dédiée, soit une école de cuisine, soit une école de pâtisserie, un lycée professionnel ou encore un centre de formation des apprentis.

L’autre partie, vous allez la passer au travail où vous allez être considéré comme salarié. Au contact de professionnels, vous pouvez continuer à apprendre et à perfectionner vos compétences et connaissances. Votre formation afin de devenir pâtissier pourra être financée par votre maître d’apprentissage.

Comment faire pour intégrer ce CAP ?

Bien que le passage en classe de troisième soit obligatoire, les élèves qui ont déjà effectué une année de CAP ou de BEP sont aussi autorisés à intégrer cette formation. Il est également possible d’y avoir accès après le baccalauréat, qu’il soit professionnel ou technologique.

Un examen de dossier de candidature caractérise l’admission en CAP pâtisserie. Ensuite, il faut passer par un entretien individuel en vue de jauger la motivation. Il vous est alors conseillé de montrer votre passion pour le métier et votre envie de l’exercer, mais aussi votre connaissance concernant le domaine. C’est aussi l’occasion de mettre en avant toutes vos qualités personnelles.

Si vous optez pour une formation continue, vous pouvez passer votre CAP en formation professionnelle. C’est le plus adapté à votre situation si vous êtes en pleine reconversion professionnelle, en changement d’orientation ou encore demandeur d’emploi. Il vous est possible de la financer avec des dispositifs comme le PTP ou programme de transition professionnelle ou le CPF : compte personnel de formation.

Si vous disposez déjà de bonnes connaissances de la pâtisserie, si vous avez déjà raté l’épreuve auparavant et que vous ne souhaitez plus reprendre dès le début, il vous est possible de passer votre certificat d’aptitude professionnelle en pâtisserie, en candidat libre.

Où l’effectuer ?

Il est important de bien choisir votre CAP pâtisserie. Pour cela, il vous est conseillé de consulter le classement des meilleurs établissements proposant ce type de formation. N’hésitez pas non plus à vous rendre aux différentes portes ouvertes, aux salons, etc. De nombreux lycées et écoles pourront vous renseigner et vous accompagner.

Comment ça se passe ?

La formation en vue de l’obtention d’un certificat d’aptitude professionnelle pour devenir pâtissier a de nombreux cours de matières générales, mais aussi d’enseignement professionnel des gestes techniques relatives à l’art culinaire :

  • la PSE : prévention santé environnement, prévention des risques professionnels, hygiène, etc. ;
  • la culture artistique et professionnelle : l’histoire, l’approche sensorielle, les décorations ;
  • les différentes techniques de fabrication ;
  • les sciences appliquées, notamment la biochimie des aliments, les équipements de production du froid/chaud ;
  • les différentes matières premières ;
  • la gestion : les relations professionnelles, l’entreprise, la comptabilité, etc.

En plus de cela, vous allez aussi devoir suivre des matières générales, notamment le français, l’éducation physique et sportive, l’histoire géographie, les langues vivantes et les arts appliqués. Notez toutefois que l’examen final va entièrement se porter sur des notions bien propres à la pâtisserie.

Grâce à cette formation, vous allez également acquérir des comportements, des savoir-faire et des techniques tels que :

  • assurer la traçabilité de chaque produit et sa conservation ;
  • gérer les stocks ;
  • bien choisir votre matière première ;
  • maîtriser différentes techniques ;
  • développer votre créativité ;
  • acquérir des compétences en boulangerie ;
  • fabriquer des viennoiseries, des pâtes artisanales, des confiseries, des plats traiteur ;
  • assurer la bonne présentation de chaque produit fini.

Les apports de cette formation selon les anciens élèves

D’après eux, cette formation leur permet de maîtriser toutes les bases et de perfectionner toutes les techniques de la pâtisserie. La formation en alternance est souvent la plus appréciée. Elle permet en effet de gagner du temps tout en cumulant l’expérience professionnelle. Elle permet aussi l’acquisition d’un savoir-faire en relation avec le diplôme visé. En outre, les étudiants peuvent être rémunérés du fait qu’ils ont un statut salarié.