Devenir coordinatrice de mariage ou Wedding planner

 

L’organisation de mariage est l’activité principale d’un(e) wedding planner. Son travail consiste à accompagner les futurs mariés tout au long des semaines, voire des mois précédant le grand jour. Ses compétences en événementiel lui permettent de faciliter la gestion des différents aspects de l’organisation d’événements, ainsi que de l’ensemble des tâches inhérentes à la préparation du mariage. Découvrez les prestations, les rôles, ainsi que la formation professionnelle de ce métier.

Qu’est-ce qu’un wedding planner ? 

Présentation

La popularité de ce métier a débuté aux Etats-Unis et fût importée en France dans les années 2000. De plus en plus de couples prennent la décision de recourir à un organisateur de mariages pour lui confier l’organisation intégrale ou partielle de la célébration de leur union. Il est vrai que pouvoir déléguer les tâches les plus lourdes et chronophages permet de se focaliser sur l’essentiel et être frais et reposé le Jour J.

 

Avoir de bonnes relations professionnelles pour un mariage réussi 

Un bon wedding planner doit avoir un carnet d’adresses bien rempli. Avoir de nombreuses relations avec les professionnels du mariage est un grand avantage. Il doit se mettre en relation avec les prestataires suivants :

  • Le décorateur, le fleuriste et le traiteur
  • Le couturier, le coiffeur et le maquilleur
  • L’agence de location de limousine ou de voiture de tête de cortège
  • L’orchestre ou le DJ
  • Le photographe
  • Les propriétaires de la salle de réception
  • La mairie (pour la cérémonie civile).

Comment se former au métier de wedding planner ? 

La formation wedding planner

Pour l’instant, il n’existe pas de formation diplômante en métier d’organisateur de mariage, mais il est possible de payer pour une formation wedding planner et de se spécialiser auprès de certaines agences évènementielles, afin d’acquérir de l’expérience professionnelle comme cette wedding planner reconnue. On peut également s’inscrire à un BTS événementiel ou un DUT Information Communication pour enrichir son CV. Par conséquent, aucun cursus estudiantin ou qualification professionnelle n’est réellement exigé, le perfectionnement s’acquiert sur le terrain et au fil des prestations. 

 

Les compétences nécessaires

La clé pour devenir organisatrice de mariage réside dans la maîtrise de l’organisation évènementielle. Celle-ci doit s’accompagner de compétences de gestionnaire et de négociateur. Il faut aussi avoir un grand sens du relationnel et de la diplomatie, car c’est un métier de contact. On peut se perfectionner dans le métier et apprendre à maitriser les prestations suivantes pour élargir son champ de compétences : la décoration de mariage, l’hôtellerie, l’organisation de mariage d’autres cultures ou en cérémonie laïque ou s’orienter vers d’autres événements et devenir chef de projet évènementiel ou ouvrir sa propre boîte.

 

Les avantages et les inconvénients du métier 

  • Les plus : c’est un métier qui s’exerce souvent dans une atmosphère de fête, qui donne une satisfaction personnelle et un accomplissement lorsqu’on voit le bonheur des autres. Le travail est rarement routinier, car chaque prestation est unique. En tant qu’auto-entrepreneur, on gère soi-même son activité professionnelle.
  • Les moins : le métier étant assez inhabituel, il commence tout juste à se populariser. Il exige un grand investissement de soi : il faut être vraiment passionné pour réussir, car le stress et les horaires décalés le caractérisent. Enfin, la rémunération peut être assez faible en début de carrière : elle se situe aux environs de 1500 € nets par mois. Avec de l’expérience, une bonne réputation et de l’ancienneté, le wedding planner peut réussir à gagner 4000 € mensuels.

Évolution professionnelle

Devenir organisateur de mariage en fait rêver plus d’un. Métier assez tendance, il est mis en valeur au cinéma. Mais dans la réalité, c’est un métier extrêmement exigeant qui requiert un grand savoir-faire dans plusieurs domaines : gestion, relationnel, droit, scénographie, communication… Il peut arriver que la quantité de travail ne corresponde pas au salaire ou qu’on n’obtienne pas de marché régulièrement. De plus, la profession n’est pas encore encadrée juridiquement en France. Toutefois, une bonne perspective de carrière s’offre aux plus persévérants, comme le fait d’ouvrir sa propre agence événementielle et devenir event planner.

 

 

Plus de postes

Le Cnam Haute Normandie propose des formations pour les salariés, demandeurs d’emploi et jeunes en recherche de formations ou d’alternance.
Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.