Entreprise : comment recouvrer ses créances rapidement ?

Une entreprise qui fait affaire avec d’autres ne saurait fonctionner sans avoir de créances auprès de certains partenaires. De même, il est probable qu’elle ait, elle-même, des factures qu’elle n’aurait pas encore payées à ses fournisseurs. Les créances ne constituent donc pas fondamentalement un problème dans le monde des affaires. Elles ne le deviennent que lorsque le recouvrement se révèle compliqué. Sans entrer en possession des sommes d’argent que vos débiteurs vous doivent, vous aurez du mal à payer de votre côté, vos créanciers. Pour anticiper sur les difficultés financières dans votre entreprise, faites preuve de proactivité lorsqu’il s’agit de recouvrer vos créances. Comment parvenir à vos fins dans des délais raisonnables ?

Entreprise : adressez des messages de relance aux débiteurs pour recouvrer vos créances

Lors d’une transaction entre professionnels, un délai est fixé pour le paiement définitif du produit ou service. Normalement, à la date d’échéance de la facture prévue dans le contrat, le débiteur doit répondre à son obligation. Dès que cette date est passée, commencez par rappeler à l’entreprise concernée qu’elle est en retard de paiement de ses factures. La première relance devrait se faire par téléphone, à travers un appel ou un SMS.

Une semaine après la relance téléphonique, vous devez envoyer une relance écrite à l’entreprise cliente. C’est un document qui pourrait prouver en temps opportun que vous avez entamé la procédure de recouvrement à l’amiable. La lettre de relance doit comporter un certain nombre de mentions, à savoir :

  • la dénomination sociale (nom) de votre entreprise,
  • le numéro de la facture,
  • la date d’émission de la facture,
  • le siège social du débiteur,
  • le montant de la facture,
  • le motif de la créance,
  • la date d’échéance de la facture, etc.

La lettre doit être envoyée par courrier à l’adresse du débiteur. Après la première lettre de relance restée sans réponse, vous pouvez en envoyer une deuxième. Dans cette dernière, vous rappelez à l’entreprise que la date d’échéance de la facture est passée et que c’est la deuxième fois que vous la relancez.

Faites-vous accompagner par une société de recouvrement

Il est des débiteurs mauvais payeurs qui banalisent les relances qui leur sont adressées. En face d’eux, vous perdrez beaucoup de temps en essayant vous-même de les faire solder leurs factures. Faites plutôt appel à un cabinet de recouvrement pour accélérer le processus. Une telle structure est composée de spécialistes en la matière. Ces derniers ont pour rôle de prendre à leur actif toute la procédure de recouvrement des créances.

créance entreprise

Ils mettent en place un mécanisme afin de récupérer totalement les créances des entreprises qui les sollicitent. Grâce à une société de recouvrement, vous vous occupez des activités qui apportent de la plus-value à l’entreprise. Vous laisserez les spécialistes se charger du recouvrement des créances, ce qui multiplie vos chances d’avoir gain de cause. Les débiteurs ont tendance à plus prêter attention aux cabinets de recouvrement qu’aux créanciers eux-mêmes.

Dès l’étape des relances, un cabinet de recouvrement se montre déterminé à faire payer les débiteurs. Il engage la discussion avec eux et tient votre entreprise au courant de l’évolution de la situation. Lorsque les relances ne sont pas concluantes, la société de recouvrement procède à l’envoi d’une lettre de mise en demeure. Vous avez la possibilité d’adresser une telle lettre à vos débiteurs, mais il faudra vous assurer de respecter certaines conditions. À défaut, la mise en demeure ne sera pas valable.

Or, une société de recouvrement est constituée d’agents qui sauront éviter les erreurs. Selon les cas, le cabinet peut envoyer la lettre de mise en demeure à un débiteur à travers un courrier, ou par acte d’huissier. Dans le premier cas, il saura quoi faire pour rendre formelle la lettre. L’avantage de solliciter des professionnels du recouvrement, c’est qu’ils vous offrent des garanties. Les meilleurs n’abandonnent pas la procédure tant qu’ils n’ont pas recouvré les créances.

Privilégiez le recouvrement à l’amiable

Pour amener vos débiteurs à payer leurs dettes rapidement, inscrivez-vous dans une démarche de négociation. Pour une raison ou une autre, certains clients sont prêts à aller jusqu’au conflit lorsque les créanciers les relancent sans cesse. Si vous avez besoin de ressources financières pour payer vos factures, vous pourriez perdre votre sang-froid lors du recouvrement de vos créances.

La situation peut devenir explosive surtout si vous êtes confronté à un débiteur qui ne prend aucun engagement pour régler ses factures. C’est en cela que l’accompagnement d’une société de recouvrement s’avère essentiel. Les professionnels du domaine évitent de commettre l’erreur qui consisterait à effectuer des menaces ou des relances agressives. Ils ont pour mission de récupérer l’argent dû, tout en sauvegardant la relation entre le créancier et le débiteur.

Après l’intervention d’un cabinet de recouvrement compétent, vous n’aurez pas à craindre la rupture d’un partenariat. Vous ne serez pas impliqué dans les relances, les mises en demeure et autres démarches relatives au recouvrement des créances. Les spécialistes restent donc la norme en dépit de la situation. Ainsi mettent-ils toutes les chances de votre côté en cas de recours devant la justice.

Contraignez le débiteur à payer

Si vous laissez des factures impayées, les débiteurs pourraient ne jamais s’en préoccuper jusqu’à ce qu’elles deviennent insolvables. Une situation pareille impactera votre entreprise, indépendamment de sa taille. Selon la Coface (Compagnie française d’assurance du commerce extérieur), 25 % des entreprises soumises à des procédures collectives sont en difficulté du fait de factures insolvables.

Pour contraindre un débiteur à payer ses dettes, vous pourriez être obligé d’envoyer l’affaire devant la justice. Si vous ignorez comment procéder et/ou pour gagner du temps, faites appel à un cabinet de recouvrement. Les spécialistes se chargeront de saisir le tribunal compétent pour traiter le litige. Il s’agira de déposer une requête d’injonction de payer auprès du tribunal. Le but sera d’obtenir un titre exécutoire qui mettra le débiteur devant sa responsabilité de payer ses factures.

Le juge donne à la personne physique ou morale désignée comme débiteur, l’occasion de s’opposer à la requête. La plupart du temps, les débiteurs sont déboutés. En effet, un huissier de justice sera commis pour exécuter la décision du juge. Pour recouvrer les créances, l’officier ministériel peut procéder à la saisie de fonds à partir du compte en banque du débiteur. Il peut également faire de la saisie-vente. En définitive, vous entrerez en possession de vos créances.

Plus de postes

Le Cnam Haute Normandie propose des formations pour les salariés, demandeurs d’emploi et jeunes en recherche de formations ou d’alternance.
Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.