Sélectionner une page

 

Le sport et les activités socioculturelles sont souvent un aspect ignoré de l’éducation scolaire. Et pourtant c’est un domaine qui demeure sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et des sports et des affaires sanitaires et sociales et dans lequel les professions ont un bel avenir. Le BP JEPS ou Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport est un diplôme d’état, de niveau IV, et qui est délivré au titre d’une spécialisation dans le métier d’animateur socioculturel ou d’éducateur sportif. Il est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce diplôme. 

 

Quel niveau pour passer le BPJEPS ? 

Pour pouvoir passer le brevet, il faut : 

  • Avoir le minimum légal de 18 ans 
  • Dans certains cas ou selon la spécialité choisie, avoir un CP JEPS ou Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (qu’on passe à 16 ans) est exigé.
  • Justifier une expérience professionnelle dans certaines activités et disciplines.

Posséder le BAC n’est pas nécessaire, mais avoir fait la terminale est considéré comme un atout. 

 

Quel métier faire avec un BPJEPS ?

Educateur sportif 

Son travail consiste à enseigner et à encadrer une activité sportive particulière, que ça soit pour le loisir ou dans le cadre d’une compétition ou de cours individuels. L’éducateur sportif : 

  • Est autonome
  • Est régulier car il accompagne les pratiquants dans leur progression
  • Doit savoir allier activité ludique et formation car chaque participant possède son propre niveau et ses capacités.
  • Maitriser certaines tâches de gestion : finances, organisation et administration de sa structure.

Animateur socioculturel 

Le titulaire du BP JEPS doit : 

  • Concevoir et conduire son projet d’animation en tenant compte des besoins du public, du territoire d’exercice des activités culturelles et sociales, et du financement.
  • Savoir négocier avec la commune et tous les autres partenaires potentiels
  • Accompagner ceux qui souhaitent créer et organiser des manifestations, des loisirs, une mise en valeur du patrimoine, des séjours avec activités ludiques pour jeunes enfants et adolescents…
  • Gérer le financement et l’organisation de sa structure,
  • Encadrer tous les différents types de publics : enfants, adultes, population de proximité, public à besoin particulier ou handicapés,
  • Encadrer des animateurs de niveau inférieur, des bénévoles et des volontaires,
  • Diriger un Accueil Collectif de Mineurs (ACM) et élaborer un projet pédagogique pour la direction de cet ACM,
  • Encadrer les activités éducatives et pédagogiques,
  • Renseigner le public sur les mesures sociales, le conseiller en cas de difficulté.
  • Faire office de médiateur en cas de situation conflictuelle

C’est un métier exigeant qui nécessite beaucoup de passion, de patience et de psychologie. Dans la majorité des cas, le public pris en charge par l’animateur est composé de personnes en souffrance physiquement (handicapés, enfants malades…) ou mentalement (cas sociaux, délinquants…) et de personnes âgées.

 

Comment faire pour passer le BPJEPS ? 

Préparation 

Elle se fait dans les centres de formation agréés par les Directions Régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), ou en formation continue par voie scolaire (à lire aussi : Formation sst : comment de venir Sauveteur Secouriste du Travail ?). Les inscriptions se font auprès de cette même DRJSCS, celle du lieu de résidence. 

 

La formation du BP JEPS en éducation sportive

Les modules théoriques et pratiques cumulent plus de 1200 heures de cours. Ils couvrent plusieurs domaines, à savoir : 

  • Les techniques d’éducation sportive
  • La méthodologie de projet
  • L’anatomie, la bio mécanique et la physiologie
  • La psychopédagogie et l’esprit sportif
  • La législation et la réglementation …

Ces modules s’accompagnent : 

  • D’un stage de secourisme
  • D’une mise en situation professionnelle
  • D’activités sportives diverses
  • D’une animation d’une activité sportive obligatoire au sein d’une structure, d’une association de sport, d’un club ou autre.

La formation d’animateur socioculturel

Pareillement au BP EJPS éducateur sportif, la formation au BP JEPS animateur se déroule sur plus de 1200 heures de cours. Elle concerne entre autres : 

  • La psychologie et la connaissance du public
  • Les techniques d’animation
  • La méthodologie de projet
  • La sociologie
  • L’analyse de la pratique
  • La conception d’un projet à long terme.

 

Quel salaire avec un BPJEPS ? 

L’animateur débutant dans une structure associative touche environ 1500 € bruts par mois. Mais à mesure qu’il acquière de l’ancienneté, certaines collectivités territoriales peuvent le rémunérer entre 1500 et 2600 € bruts par mois. S’il exerce dans la fonction publique, son salaire varie entre 1400 et 2200 €, plus des primes et indemnités diverses. Quant à l’éducateur sportif, il touche en début de carrière un revenu mensuel de 1 534 €. Mais selon la convention, ce revenu peut être fixé en fonction de l’offre et de la demande. Par exemple, dans les régions où il est difficile de trouver des coachs sportifs diplômés, le salaire peut être de base à 1 750 € bruts.

 

Est-ce que le BPJEPS est un diplôme d’État ?       

C’est en 2016 que les BPJEPS évoluent pour se distinguer en deux spécialités bien définies. Ce diplôme est un véritable diplôme professionnel qui est reconnu et auquel sont attribués des postes à responsabilités.