Sélectionner une page

 

Conduire une voiture est un privilège, pas un droit, ce qui signifie que vous devez passer un examen mandaté par l’État pour recevoir votre permis de conduire. En fait, deux tests, c’est plutôt ça : un test écrit démontrant votre compréhension de divers panneaux, lois et procédures, ainsi qu’un test sur route. Les exigences relatives à l’obtention d’un permis de conduire sont plus accrues ces dernières années.

 

Éligibilité

 

Vous devez être âgé de 18 ans au moins, avoir une vision correctrice acceptable et être suffisamment responsable pour gérer la conduite d’une voiture et avoir obtenu son code de la route.

 

Permis d’apprentissage

 

En France, vous avez la possibilité depuis 1987, de suivre une formation en conduite accompagnée avant d’obtenir leur permis de conduire. En conduite accompagnée, la personne engagée dans cette formation de conduite  peut conduire une voiture uniquement en présence d’un conducteur titulaire d’un permis de conduire depuis au moins 5 ans. L’apprenant pour sa part doit, lui, être âgé d’au moins 15 ans et avoir :

  • obtenu son code ;
  •  réalisé une formation initiale de 20 heures de conduite auprès d’une auto-école.

 

Pratique et étude

 

Les conducteurs sont censés passer beaucoup de temps à s’exercer à la conduite avant de passer leur examen routier.

La pratique du stationnement parallèle, des signaux manuels, de l’arrêt et du démarrage, de la conduite dans diverses conditions routières et l’apprentissage des lois, des procédures, des limites d’alcool et des panneaux de signalisation tels que décrits dans le manuel du conducteur sont des étapes cruciales pour se préparer avec succès à la conduite en solo.

 

Essai sur route

 

Le jour de votre examen pratique, présentez-vous au lieu de rendez-vous avec tous les documents nécessaires en main. Soyez à l’heure et en bonne forme physique ! La voiture est un véhicule de transport public. Restez calme et concentré. Mettez en pratique tout ce que vous avez appris au cours des derniers mois lorsque vous conduisez. Écoutez, agissez et obéissez lorsque votre examinateur vous donne des instructions pour chaque partie de votre examen.

 

Vous avez réussi ? 

Si oui, félicitations  vous êtes maintenant un conducteur autorisé. 

Si vous avez échoué à votre examen, réjouissez-vous : beaucoup de personnes doivent repasser leur examen. Donnez-vous du temps pour tout rassembler, en réinscrivez-vous à l’examen lorsque vous êtes prêt à réessayer. Dernier conseil : ne soyez pas trop dur avec vous-même !