Guide de la formation en Haute Normandie

Quelle formation obligatoire pour ouvrir votre bar ?

Une formation est nécessaire afin d’ouvrir un bar. On obtiendra ainsi un permis d’exploitation qui permettra d’exercer durant une dizaine d’années. Le contenu de la formation doit mettre en avant des connaissances essentielles comme : la lutte contre l’alcoolisme, la revente de tabac, la protection des mineurs…

Les démarches pour ouvrir un bar

 

Afin d’ouvrir votre bar vous devez connaître les bases essentielles en la matière comme :

  • la lutte contre l’alcoolisme et le bruit ;
  • la protection des mineurs ;
  • la revente de tabac ;
  • la loi sur les stupéfiants ;
  • les fermetures administratives ;
  • la responsabilité civile et pénale.

En France, l’enregistrement à la CCI et la CFE est obligatoire avant d’ouvrir un débit de boissons. De plus, pour l’exploitation, il faut également un enregistrement au RCS. Il ne vous restera plus qu’à choisir la forme idéale que ce soit une SARL ou une EURL. Cela vous permettra d’avoir un statut répondant à vos besoins actuels et à l’expansion de votre activité.

 

Les pré-requis pour l’ouverture d’un bar

Tout d’abord, il faut avoir un permis d’exploitation . Pour ce faire il faut suivre la Formation au Permis d’Exploitation sur la règlementation valable sur les débits de boissons, la santé publique et l’ordre public. Il est valide durant 10 ans mais à condition de faire une formation de mise en sécurité qui dure 7 h. Pour les débits de boissons que l’on consomme sur place, elle est obligatoire.

Ensuite, il y a la licence de débit de boisson. Généralement, l’exploitant peut choisir en fonction de son projet :

  • la licence III concernant la vente de vin, de cidre, de jus de fruits contenant jusqu’à 3 % d’alcools, de liqueurs de fruits ;
  • la licence IV ou la grande licence permettant de commercialiser sur place du rhum, des alcools distillés ainsi que d’autres types de boissons alcoolisées.

Comme avoir le permis d’exploitation afin d’ouvrir un bar ?

Il faut suivre une formation précise afin d’ouvrir un bar et se rendre auprès d’un organisme validé par le ministère de l’Intérieur. Cela vous permettra de choisir un organisme réputé pour la qualité de ses enseignements. En fonction de votre expérience dans le domaine de la restauration, la durée de la formation sera différente :

  • une formation de 3 jours ou 20 heures de stage pour les nouveaux exploitants ;
  • une formation d’une journée ou 6 heures de stage pour les personnes avec 10 années d’expérience.

Au terme de cette formation, les participants vont recevoir un permis d’exploitation valide 10 ans.

 

Le prix d’une formation pour ouvrir un bar

 

Il est nécessaire de faire une étude de marché au préalable avant d’ouvrir un bar. Un business plan aussi est important afin de prévoir les coûts nécessaires relatifs à votre projet. Le business plan vous aidera à solliciter les aides financières afin de lancer votre projet. Le prix d’une formation sera fonction de la durée et des organismes la délivrant. Vous devez donc prévoir 200 à 500 euros.

 

Le budget alloué à l’ouverture d’un bar

 

Il faut tout d’abord penser au budget nécessaire pour la formation. En effet, si aucune formation de longue durée n’est essentielle, il faut des permis et des formations courtes pour que votre activité puisse se développer. En général, il faut prévoir entre 150 000 et 350 000 euros pour ouvrir un bar-restaurant.

 

Une planification sur une longue durée

Mis à part les dépenses de formations, il faut aussi prévoir un budget précis pour les équipements. Si vous n’avez pas beaucoup les moyens, alors choisissez des éléments abordables. Vous vous améliorerez avec le temps. Dans tous les cas, il y a des équipements essentiels à votre activité comme :

  • les shakers ;
  • les assiettes ;
  • les mixers ;
  • les verres à cocktail ;
  • les serviettes.

Vous devez aussi prévoir l’achat de tabourets spécifiques pour le bar ainsi que de tables professionnelles, en inox de préférence.

 

Et pour un bar-restaurant ?

Si le bar inclut aussi l’ouverture d’un restaurant, alors il vous faudra penser au type de clientèle voulu, à l’emplacement et à la thématique. Vous devez ainsi installer des accessoires comme le four, le fourneau ainsi qu’une ventilation adaptée ainsi qu’un réfrigérateur et un congélateur. D’autres petits outils sont indispensables dans votre quotidien comme les mixeurs, les trancheurs, les micro-ondes ou les robots de cuisine. Les éléments de rangement ont aussi une importance de taille comme la machine à glaçons, indispensable pour préparer les cocktails alcoolisés ou non.

 

Les diverses interdictions pour devenir un patron de bar

 

Dans certaines situations, il est formellement interdit de devenir patron de bar :

  • pour les mineurs ou les majeurs sous tutelle ;
  • pour les fonctionnaires, les notaires ou les huissiers de justice ;
  • pour les personnes condamnées à au moins 1 mois de prison pour des infractions.

Plus de postes

Guide de la formation en Haute Normandie

Ce site est un blog de conseils et d’information sur la formation et n’a aucun lien avec l’organisme de formation CNAM

Suivez-nous
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.